aaeaaqaaaaaaaadnaaaajgviody0m2m3ltrhyzktnda3ni1izjviltqxodg5y2u5zmjlmq

2.2 Adaptation du taux de conversion(suite)

Pour faire face à l’allongement de l’espérance de vie et la diminution des rendements en capital actuels. Le taux de conversion minimal dans la prévoyance professionnelle obligatoire sera abaissé de 0,2 point par année sur une période de quatre ans pour être ramené à 6,0 %(cf.: diagramme dans le précédent post).

2.3    Aménagement du passage à la retraite

Désormais les assurés pourront choisir librement le moment de leur départ à la retraite. Cet aménagement permet donc de partir à la retraite entre 62 et 70 ans. Cette souplesse et individualisation du passage à la retraite permettra aux assurés de choisir entre une rente entière ou partielle afin de permettre un passage à la retraite progressif.
Afin de continuer à améliorer leur rente les assurés pourront continuer à cotiser afin d’améliorer leur rente entière. Toutefois, celle-ci ne peut excéder le montant maximal de la rente AVS.
Enfin, les personnes remplissant les deux conditions suivantes :
– exercer une activité depuis longtemps ;
– ayant de bas revenus.
Le calcul de leur rentes AVS fera désormais l’objet d’une diminution du taux en cas de perception anticipée de la rente.

aaeaaqaaaaaaaagpaaaajdy4zme3zme1lty3otitndrkmi1hyte2ltdhmmnhmjllytazzq

2.3    Maintien du niveau des prestations

Le niveau des prestations dans la prévoyance professionnelle sera maintenu. Par conséquent :
– la déduction de coordination sera supprimée ;
– les bonifications de vieillesse seront adaptées afin que les rentes de la prévoyance professionnelle obligatoire ne diminuent pas malgré l’adaptation du taux de conversion.
Dans le cas d’assurés âgés le fonds de garantie aidera les assurés à se constituer un capital.
Enfin, le taux des bonifications de vieillesse sera le même pour les assurés de 45 ans et plus.

 Mouez AYAT